contact

Bonjour.
Vous cherchez des renseignements sur le 8e Zouaves, vous êtes un ancien Zouave ou avez-vous peut-être des parents qui ont été dans le 8e Zouaves. merci de me contacter à cette adresse :
8zouaves14.62@gmail.com

jeudi 29 août 2013

Historique du 8è Zouaves (1934-1940)

Le 1re Octobre 1934, le 8è Régiment de Zouaves est reconstitué au Camp de Mourmelon dans la Marne, à partir du bataillon détaché du 106è R.I de Chalons Sur Marne et d'appelés pour y tenir garnison permanente.

Le colonel Dame prendra une grande part dans la reconstitution du 8e Zouaves, 2 bataillons sont consttitué en 1934, le 3e bataillon y sera en 1935 avec comme chef de Bataillon FROT.

Les chefs de Corps ont été, 

1934 : Lieutenant Colonel Vermenouze Alphée
De 1935 à 1937 : Colonel Dame pierre
Septembre 1937 à Aout 1939 : Colonel Andrei Gaëtan


De 1939 à 1940 : Lieutenant colonel Anzemberger Etienne
Le Colonel Anzemberger prendra le commandement du 8e Zouaves pendant les deux années de Guerre. 











Mobilisé le 3 Septembre 1939 par le C.M n°64 à Mourmelon le Grand (Marne) 6ème Région Militaire, le 8ème zouaves est affecté à la 12ème D.I.M (division d’infanterie motorisé). Il est rattaché au dépôt d’infanterie n°64 de la 6ème Région.

Composé de 3 bataillons, 1 CRME, 1 C.R.C, 1 compagnie motos, 1C.H.R, Il a pour effectifs, 80 Officiers, 350 sous-officiers, 2600 zouaves.

La 12è C.D.A.C, issue du 8è Zouaves sera rattachée à la 12è D.I.M pendant la guerre.


Voici un extrait du Journal des opérations de septembre 1939 à Mai 1940.

27/08/1939
Départ de Mourmelon pour Coucy le Château (Aisne), Du 28 aout au 4 septembre, Séjour dans la région de Coucy le château 

      04/09/1939
Retour au camp de Mourmelon,  Du 4 septembre au 10 septembre : Mouvement vers la frontière du Luxembourg

05/09/1939
Déplacement vers Ambrières (région Saint Dizier) Haute-Marne

06/09/1939
Déplacement vers Essey, Flirey (région du nord de Nancy) Meurthe et Moselle.

7/09/1939
Du 11 au 14 septembre, Relève d’éléments de cavalerie devant Kirsch Les Sierck, rectification d’avant-postes. 

Déplacement vers Thionville et prend position à la frontière Franco-allemande, Combat sur la frontière (Sierck) pendant le mois de septembre.
La compagnie moto est arrivée le 10 septembre 1939 à Sierck. En fin de journée les deux bataillons de 1er échelon se déployaient, la tête entre Hunting et Kerling. Par conséquent, c’est le 8 et non le 4/09/1939 que le 8ème Zouaves a quitté Coucy le château.

Le 1er échelon était composait du I/8 à gauche et II/8 à droite.

Le 14 septembre 1939
Le I/8è RZ prenait le Hammelsberg tandis que le II/8è RZ filait sur le Schneeberg.

Marche en avant, le 8ème Zouaves enlève brillamment  le SCHNEEBERG et le HAMMELSBERG. Organisation du sous/secteur – travaux


Le 17 septembre 1939 (nuit du 17 au 18)
Tandis que la 3ème D.I.N.A montait en ligne à notre droite, le 106è R.I  prenait  le sous-secteur d’Apach et le bataillon Favriau  était relevé.



28 septembre 
Enlèvement du bois 381 par le 8ème Zouaves dans une opération rapide et dure, une contre-attaque ennemie échoue.  Pour l’attaque du 28 sur le bois d’Oberperl et la cote 391, le 8è Zouaves (bataillon Quatrecoup) et le 106ème RI devaient attaquer chacun avec un bataillon de 3ème Echelon.

On peut déduire que le III/8è RZ (bataillon Vallot) est demeuré en arrière et que le bataillon Favriau s’est contenté de se resserrer sur sa droite.
 

30/09/1939
Retour en réserve sur région de Thionville.

 Du 9 octobre au 20 novembre,
Séjour dans la région de Vailly.  Réserve G.Q.G sur région Vailly/Aisne, sud de Laon.
 

Du 22 novembre au 18 janvier
Travaux dans le sous/secteur de SARS-POTERIES – (Solre le château, Sobunnes).

Du 18 janvier au 10 mai
Gagne la région Nord Est de Saint Quentin pour poursuivre son instruction des réservistes et actifs.

Séjour dans la région de MONTBREHAIN.

10 Mai 1940.
A la suite de l'invasion de la Belgique et de la Hollande par les Allemands, le 8è Zouaves se déplace vers la Belgique pour se positionner sur la ligne Bruxelles -Namur et s'installe à Temploux .

 
extrait du JMO du LCL ANZEMBERGER, Commandant du 8è Zouaves



Du 12 Mai au 4 juin 1940, le 8ème Zouaves a effectué une retraite d’environ 370 km, par étapes allant jusqu’à 60 km en 24 heures, il a tenu successivement


·         Le sous/secteur de BOVESSE (pont de la Dyle)
·         La position de l’ORNEAU (I/8è Z couverture de repli de la Division)
·         La boucle de la SAMBRE (mission de sacrifice)
·         La région de CIPLY  (protection flâné de l’ARMEE)
·         Le sous/secteur de BACHY BOURGHELLES (liaison avec les Anglais)
·         Le ruisseau de MARCQ (liaison avec les Anglais)
·         Le sous/secteur de BRAY DUNES (mission de sacrifice)


Pressé par l’ennemi et bombardé en cours de mouvement, attaqué sévèrement en position, le 8è Zouaves n’a jamais cédé un pouce de terrain sans ordres et ce n’est qu’aux heures et dans les conditions prescrites qu’il a quitté ses emplacements. Désarmé pour embarquer le 31 Mai 1940, il a pu se réarmer et s’approvisionner largement sur place pour défendre la tête de pont de DUNKERQUE jusqu’au 4 juin.
Dans cette mission de sacrifice, il s’est encore vaillamment battu bien qu’ayant supporté 20 jours d’une retraite, pendant la quelle le ravitaillement fut bien imparfait.
Malgré les replis successifs, malgré les fatigues, malgré les bombardements incessants d’aviation ou d’artillerie, le 8ème Zouaves s’est partout présenté en ordres, à l’heure et à l’emplacement indiqués, le moral des Zouaves restant excellent quelle que soit la situation et jusqu’au dernier moment.
Si le régiment a été en entier fait prisonnier, il l’a été sur la jetée d’embarquement où il se trouvait par ordre, au moment où il ne pouvait plus se défendre et espérait aller combattre ailleurs.
Les zouaves de 1939-1940 ont été dignes de leurs anciens de 1914-1918, ils ne peuvent avoir honte de leur captivité.
Rédiger en Captivité le 25 Septembre 1940
Le Lieutenant-colonel ANZEMBERGER -  Commandant du 8ème Zouaves 
Signé : ANZEMBERGER
le 4 juin 1940, le 8è Zouaves est fait prisonnier avec le restant de la 12è D.I.M sur les plages de Dunkerque, suivra alors de nombreuses années de captivité pour les Zouaves.


2 commentaires:

  1. Bonsoir, je suis petite fille de zouave et j'aimerais tout d'abord savoir dans quel régiment il servait, certains m'ont dit le 8éme Zouave, d'autres le 11ème ... Pouvez-vous m'aider dans mes recherches ? j'aimerais savoir si il existe un listing consultable des effectif de l'époque et si oui comment y accéder. Je vous remercie par avance

    RépondreSupprimer
  2. Merci de prendre contact avec l'auteur du Blog à cette adresse : 8zouaves14.62@gmail.com

    RépondreSupprimer

Merci de prendre contact avec l'auteur du Blog à cette adresse : 8zouaves14.62@gmail.com